75
le meilleur des sorties pour enfants

Interview de franchisés : Mylène de Kidiklik 44

Interview de franchisés : Mylène de Kidiklik 44

Interview réalisée le 15 décembre 2020 par Eléa Bouvier.

Mylène Pailloux a repris le site Kidiklik 44 en 2016 et nous parle aujourd’hui de son parcours. De sa reconversion à son indépendance actuelle, elle nous dévoile tout !

 

• Quel chemin as-tu pris pour arriver à Kidiklik 44 ?

J’ai fait des études de tourisme puis j’ai travaillé dans un Tour Operator à Paris. Il y a 15 ans, j’ai emménagé sur Nantes pour changer de vie. Après une expérience dans une complémentaire santé, je suis revenue à mes premiers amours : l’envie de partager des idées de voyages, de sorties, d’activités en rejoignant la team Kidiklik.
 

• Tu as repris une franchise. Comment se sont passés tes premiers pas ?

La reprise, ce n’est pas forcément facile. Celle qui me précédait avait développé un réseau et un portefeuille clients qu’il me fallait apprivoiser et développer. Il m’a fallu une bonne année pour bien connaître mes partenaires.
 

• Que préfères-tu dans le métier de franchisé ?

La liberté d’organiser son travail, d’avoir ses propres responsabilités et son autonomie.
 

• Lors de tes reportages sur le terrain, tu ne pars qu’avec tes enfants ?

Non, pas systématiquement. L’objectif est justement de diversifier les profils et les âges suivant les activités à tester. Grâce au réseau de parents kidiklikeurs, je peux aussi être amenée à leur proposer de tester des sorties avec moi.
 

• Qu’est-ce qui a le plus changé dans ta vie depuis ta reconversion ?

Pouvoir partager ce que j’aime ! Faire découvrir le patrimoine et la culture de mon département. Organiser mes journées en fonction des demandes de mes partenaires et de mes envies.

 

• Quelle est ta journée type ?

Je n’ai pas de journée type, c’est tout l’intérêt de ce métier. J’alterne entre le bureau, les rendez-vous, les sorties et la vie de famille.

Je passe évidemment beaucoup de temps sur l’ordinateur à mettre à jour mon site internet et intégrer de nouvelles activités.

• Quelles sont, selon toi, les qualités requises pour ce métier ?

Disponibilité et réactivité. C’est d’ailleurs ce qui ressort dans les retours de mes partenaires.
 

• Que dirais-tu à une personne qui hésite encore à rejoindre la Kiditeam ?

On peut s’organiser et gérer nos journées. Et puis il y a une super ambiance dans le réseau. L’équipe est disponible. Finalement, je suis toute seule derrière mon ordinateur, mais sans jamais vraiment l’être.

 

Ouvrir une franchise Kidiklik vous intéresse ? Envoyez un mail à recrutement@kidiklik.fr ou contactez Anne-Cécile Delatouche Béchu directement via LinkedIn.

 

Photos : IRYS Photographie

Retour haut de page

Kidibox